Ajouter des touches de couleur est une première option de décoration. Les choix des quantités, des teintes et de leur emplacement vont faire varier sensiblement l’ambiance de la pièce. Alors qu’elles soient chaudes, froides, claires, sombres, en harmonie ou en contraste, voici quelques notions élémentaires sur les couleurs.

Chaudes ou froides ?

Il existe la notion de couleurs chaudes (rouge, jaune, orange, marron.) ou froides (bleu, vert et violet). Les premières vont créer une ambiance chaleureuse et cosy, et prendront généralement place dans un salon ou un bureau. Les secondes vont créer une atmosphère relaxante et lumineuse que l’on voudra retrouver dans une entrée ou une salle de bain.

Claires ou sombres ?

En réfléchissant plus ou moins la lumière, les teintes des couleurs vont jouer un rôle important dans l’appréhension des espaces. Les couleurs claires auront donc tendance à agrandir les espaces, tandis que les couleurs sombres tendront à les diminuer.

On pourra utiliser le ce principe pour atténuer certaines géométries. Mettre une couleur foncée sur le mur du fond ou sur deux murs opposés aura pour effet de rendre plus carrée une pièce trop allongée. De la même manière, peindre le plafond dans une couleur sombre pourra atténuer un effet cathédrale peu confortable.

Impression d’un plafond plus bas

Impression d’une pièce moins en longue

Impression d’une pièce plus petite

Impression d’un plafond réhaussé

 En contraste ou en harmonie ?

Il y a deux notions principales pour l’association des couleurs. Le contraste ou l’harmonie. Créer un contraste consiste à choisir des couleurs complémentaires sur le cercle chromatique. Cela va renforcer chacune des deux couleurs et créer une ambiance marquée. À titre d’exemple, le rouge et le vert sont complémentaires, tout comme le jaune et le violet, ou encore le bleu et l’orange.  À l’inverse, une harmonie va être créée en associant plusieurs couleurs d’une même teinte, en jouant avec les nuances. Ce qui aura pour objet de créer une ambiance douce et raffinée.